L'AVANT ET L'APRES FJ

 

 

 

 Sorti de l'auto école on est toujours un peu fébrile si ce n'est beaucoup mais en même temps pressé

 de conduire sa PROPRE  moto, c'est pourquoi il est toujours difficile de faire le bon choix du premier coup !

 Pour ma part j'ai commencé par un 600 XJ, 70 ch, 200 km/h en pointe. C'était pas mal pour un début mais en duo j'accrochais pas, malgré tout j'ai fait mon apprentissage sur cette machine, pendant près de 6 mois, ben oui je me suis lassé rapidement !

 Ensuite je suis passé au 750 GPX (kawasaki), très bonne moto, le duo était un réel plaisir, agrémenté par une bulle haute c'était royal, moteur coupleux pour un 750, bonne tenue de route. J'ai continué à progresser sur cette moto et à réellement apprécier la route, mais il manquait encore quelque chose !

 Puis, un jour en allant dans mon magasin de moto préféré, je suis tombé amoureux ! Elle était là et n'attendait que moi, une 1000 FZR de 92, magnifique, violette et noir. Je l'essaie, il n’y a pas à dire, cette moto est faite pour moi, je laisse mon GPX pour partir avec madame FZR, et alors là que du bonheur. Débridée à 145ch en bout de vilo, ça cause gras. Une fois en main, je prends l'autoroute avec deux potes, on se lâche, eux taquinent un bon 240, moi j'essore la poignée jusqu'en butée et boum ! La machine part pour se stabiliser à 280 !! Impressionnant !!!

Mais le FZR ce n'est pas que ça, c'est aussi l'arsouille sur les petites routes sans jamais me surprendre, je faisais corps avec comme si on était né ensemble. Malheureusement  les finances n'étant pas toujours au beau fixe, j'ai dû m'en séparer, un bout de moi est alors parti.

 Mais je ne pouvais me résoudre à ne plus rouler. En fouinant dans les casses, je tombe sur un 1100 GPZX de 85, bas moteur hs. Allé hop, dans le garage je dépouille la bête, retrouve un bas moteur, repose le haut moteur une fois contrôlé dessus et c'est reparti, 120 ch, injection, des roues de landau,  260 kg ça force le respect. Mais bon on s'entend tant bien que mal, c'est pas mon type, et après m'être assuré qu'elle tombe dans de bonnes mains je la cède à un passionné de GPZX 750 et 1100, il était à sa troisième et toutes roulaient !

 Donc me revoilà sans moto, pas pour longtemps, je craque sur un VFR de 86, super moteur, carénage dans un état déplorable, grâce à l'aide d'un ami, on remet tout en état. Je lui colle les trains roulants des VFR de 89 (tout en 17" et disques plus grands), et là je redécouvre la moto, mon GPX en mieux, caractère moteur vraiment génial, je suis parti deux fois en Charentes maritimes avec, juste les arrêts de rigueur pipi et carburant, elle n'a jamais bronché. Je l'ai lâché à cause du chômage mais avec beaucoup de regrets.

Puis est arrivé miss FJ avec l'histoire que vous connaissez, alors après tout ça?

 Déjà, j'aimerais garder miss FJ, et je me tâte, passer au bicylindre, reprendre un FZR ou thunderace qui est sa descendante, ou ..

  Les possibilités sont nombreuses, mais c'est avant tout mon porte monnaie qui guidera aussi mon choix.

 Ce que je sais, c'est que pour un passionné il n'y a pas de mauvaises motos et qu'il faudrait une concession plutôt qu'un simple garage, mais il faut se faire une raison.

 En attendant miss FJ  est toujours là, fidèle au poste prête à arsouiller et à me promener sur les routes de Bourgogne et d'ailleurs.

 

En attendant de vous croiser  un jour sur les routes,

je vous fait un appel de phare à tous.

 

 

 

 

                                              

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                         retour

 

 

Copyright


[ Design by http://www.homedesign-fr.net ]